Xavier FOUPA-POKAM PROFESSOR X
Xavier FOUPA-POKAM   PROFESSOR X

"Un goût d'inachevé" pour Xavier Foupa-Pokam

Consignes d'avant-combat...

Pour son 51e combat, Xavier Foupa-Pokam a décroché sa 31e victoire, jeudi soir aux Emirats arabes unis, dans le cadre de l'Abu Dhabi Warriors II. Le "Professor X" a battu Pavel Doroftei avant la limite, forçant un Moldave soûlé de coups de genou à abandonner dans la deuxième reprise. Pour autant, aussi bien le combattant français que son coach Cyrille Diabaté ne s'emballaient pas après ce succès.

Le Professeur X s'impose par TKO (Abandon) sur Pavel Doroftei

 

Xavier Foupa-Pokam reconnaissait de lui-même que sa victoire avait "un goût d'inachevé, même si ça reste une victoire par TKO (KO technique, NDLR)." Cyrille Diabaté, pour sa part, ne cachait pas qu'il n'était "pas content du tout. L'objectif est de reprendre le chemin de la victoire, le chemin du très haut niveau et la performance de Xavier est en-dessous. On ne peut pas se permettre de se contenter de ça. Avec le niveau du Professor X de l'époque, son adversaire aurait été dominé en moins d'un round. Mais Xavier est aussi un jeune papa, ce n'est pas simple et c'est même très difficile de tout gérer. Le ring, ce que les gens voient, ce n'est que 0,001% du temps passé."

 

Sur le ring justement, Xavier Foupa-Pokam a quand même souffert. Pavel Doroftei, spécialiste de sambo, a dirigé les opérations pendant la quasi-totalité de la première reprise. Le Moldave établi à Londres a empêché le Français, fraîchement sacré champion de France de kung fu, de mettre sa tactique en place. "Je savais que c'était un adversaire dangereux, un lutteur très puissant avec une grosse force de frappe, décrivait Professor X dans les travées de l'IPIC Arena d'Abu Dhabi. L'idée était donc de se tenir à distance de ses larges crochets qui lui permettent généralement de prendre l'ascendant. Je devais profiter de mon avantage d'allonge et si le combat devait se retrouver au sol c'était à moi de l'amener là." Or, c'est surtout Doroftei qui a dicté sa loi, dans ce round initial. De quoi faire râler Cyrille Diabaté dans son coin et de quoi donner quelques frissons à ses supporters redoutant notamment les clefs de cheville tentés par le Moldave.

La donne a changé de la deuxième reprise. Xavier Foupa-Pokam a pris l'initiative en appliquant strictement les consignes de son coin : coup de genou, coup de genou et encore coup de genou. L'estomac de Doroftei et son moral ont fini par lâcher : le Moldave a secoué la tête pour signifier qu'il en avait assez.

 

"J'ai été trop méfiant, grimaçait quelque peu Professor X. Je ne me suis pas rendu compte de l'avantage psychologique que je pouvais avoir sur mon adversaire et j'ai eu du mal à capitaliser dessus quand il a pris des coups forts, auxquels ses précédents adversaires ne l'avaient sans doute pas habitués." Mais, ce succès donne déjà des envies d'aller plus loin et de retourner plus haut au trentenaire français. Parmi ses prochains défis : "Retourner à l'Ultime Fighting (UFC, NDLR) et prendre ma revanche sur cet homme", souligna-t-il en désignant le Japonais Sakurai qui s'apprêtait à monter sur le ring pour affronter (et s'incliner) face au Bulgare Savov. "J'ai envie de l'affronter ici, à Abu Dhabi." Une perspective qui pourrait tenter les organisateurs de l'ADW III !


 

 

En exclusivité, la vidéo de l'entrée de Xavier Foupa-Pokam lors de l'Abu Dhabi Warrior 2 par Une Certaine Presse.

Xavier Foupa-Pokam

Créez votre badge
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© PROFESSEUR X
Site créé avec 1&1 IONOS MyWebsite